Les mythes sur le Yorkshire-Terrier

Notre petit amour est victime de plusieurs mythes créés par des gens de mauvaise foi. Non, il n’est pas parfait; cela ne veut pas dire qu’il doit être la victime de tous les quolibets et des jugements! J’espère démystifier plusieurs stéréotypes incorrects sur le yorkshire-terrier.

Les propriétaires de ces chiens sont superficiels

C’est sans doute la pire des insultes! Ce n’est pas parce que Paris Hilton possède un yorkshire-terrier que ce sont des gens creux et superficiels qui achètent généralement ces animaux. La race a plein de qualités pour plaire aux gens : elle est loyale, joueuse et très affectueuse.

Tous les yorkies jappent et mordent sans arrêt

Il ne faut pas généraliser la mauvaise éducation de certains maîtres! Oui, le chien a du caractère et ce n’est pas tout le monde qui peut le mettre au pas, comme bien des hommes et des femmes d’ailleurs! Il faut le socialiser très jeune pour adoucir ses traits et mener son éducation générale avec un certain tact.

Ils détestent l’extérieur

Son apparence soignée ne le confine pas nécessairement à l’intérieur! Au contraire, votre compagnon appréciera autant ses sorties que le ferait un autre chien. D’ailleurs, bonne chance pour gérer le caractère si jamais vous le confinez à l’intérieur 24 heures sur 24. Son aspect raffiné est même un avantage dans ce dernier cas : il apprécie autant la ville que la campagne, chose qu’on ne pourrait pas dire d’un husky!

Ils mordent les chevilles de tout le monde

Ce dernier mythe est une exagération flagrante. Il arrive dans de très rares moments que le yorkshire-terrier soit tenté de mordre la cheville de Monsieur et Madame tout le monde… mais dans la majorité des cas, c’est une peur qui est non fondée! Le yorkie jappe beaucoup plus qu’il ne mord; c’est simplement qu’il n’aime pas se laisser marcher sur les pieds et qu’il compense sa petite taille par un tempérament assez puissant.