Propreté chez le yorkshire-terrier

La propreté est un aspect essentiel de l’éducation de tous les chiens : vous devrez apprendre à votre protégé l’importance de faire ses besoins à l’extérieur et d’apprendre à se retenir.

Bien entendu, vous devrez d’abord comprendre qu’un petit yorkshire n’a pas une vessie aussi performante que l’adulte : dans les premiers temps, il risque d’avoir très souvent. Ce ne sera donc pas une bonne idée de vous absenter pendant six heures consécutives!

Quelques faits à noter

  • Au départ, le lieu où il dort est le seul lieu que le yorkshire-terrier (comme tout autre chien) ne salira pas. Cela lui est dicté par son instinct.
  • Même si vous lui mettez le nez dans ses excréments avant de le réprimander, il ne comprendra pas son erreur. C’est une très mauvaise pratique de dressage.
  • L’apprentissage de la propreté est très lent chez cette race. Armez-vous de patience!

Les moments à surveiller

Il y a quelques moments qui sont particulièrement propices aux besoins. Il s’agit d’avant et d’après les repas, au réveil et suite à une période de jeu. Aussi, lorsque vous constatez que votre compagnon renifle le sol de façon insistante, c’est sans doute signe qu’il a envie!

Comment enseigner la propreté

En premier lieu, lorsque votre yorkie et vous arrivez à votre maison pour la première fois, déposez-le à l’extérieur et attendez qu’il fasse ses besoins. Félicitez-le chaleureusement de sa réussite.

Comme il sera incapable de se retenir dans les premiers temps, désignez quelques endroits à l’intérieur où il peut se laisser aller. Utilisez, par exemple, du papier journal ou une litière.

Ramenez-le régulièrement à l’endroit désigné à l’extérieur pour faire ses besoins : il reconnaîtra son odeur et sera davantage porté à renouveler l’expérience. Encore une fois, n’oubliez pas la caresse et de belles félicitations vocales pour lui faire comprendre que c’était bien.

Si vous retrouvez ses besoins à un endroit inapproprié, nettoyez les lieux lorsqu’il sera absent : sinon, il pourrait percevoir la situation comme un jeu. Si vous le prenez sur le fait, soyez doux avec la réprimande : dites son nom un peu durement, prenez-le sans brutalité et déposez-le à l’extérieur pour qu’il finisse le travail.  Désodorisez les lieux pour qu’il ne soit pas tenté d’y retourner.

En conclusion, certains propriétaires utilisent la cage pour l’enseignement de la propreté : c’est une pratique que le chien ne considère pas comme cruelle (si elle est bien appliquée) et qui fait ses preuves. Je vous laisse rechercher sur le sujet si cela vous intéresse!